أخبار عاجلة
الرئيسية / آخر الأخبار / L’opinion d’un Inspecteur/DIDIYA O/ MOHAMED O/ DIDIYA

L’opinion d’un Inspecteur/DIDIYA O/ MOHAMED O/ DIDIYA

Se lancer dans une aventure en faisant recours aux éloges de quelques responsables ou éventuellement en leur adressant des critiques pour un profit purement personnel est, à mon avis, est une insulte à tout inspecteur digne de ce nom.

Cependant, je peux toute fois apprécier les efforts fournis par l’un ou l’autre des personnes avec lesquels j’ai eu à mener un travail exigeant la réalisation d’un travail en pleine harmonie surtout dans une sphère géoculturelle et professionnelle relevant de la tutelle.

Nonobstant, j’ai eu une fois, dans ce sens àapprécier à sa juste valeur les efforts combien louables que  le ministre de l’éducation et de la réforme du Système éducatif. 

Son Excellence Malaïnine O- Eyih avait mené aisément tout le long du séjour qu’il a vécu à la tête de notre département éducatif, un département chargé de mettre en place l’école républicaine chère à son excellence le président de la république.

C’est ainsi que sous l’égide de ministre sensé abdiquer bientôt notre monde de l’éducation pour ne pas dire éducationnel, celui-ci avait réduit à néant tous les maux socio- éducatifs malgré la présence effective de quelques-uns membres d’une ancienne «mafia» aussi bien au niveau central qu’au niveau régional et qui n’acceptent pas encore de s’incliner devant le fait accompli. 

En effet, ould Eyih les a toujours ligotés pour interrompre toute forme de népotisme, de ségrégation, de corruption et de critère fallacieux sans pour autant touché à l’honneur de quiconque mais plutôt en faisant preuve de persévérance dans son travail, de sérieux, d’ouverture et de patience.

Le cas échéant ce ministre a pu réussir et restaurer une ambiance éducative déjà tombée en désuétude.

Mais, hélas il s’agit d’une situation en voie de disparition car celui-ci renoncera bientôt à son monde éducatif au profit d’un autre politico-Social.

En revanche, une problématique se pose : le successeur de Ould Eyih sera-t-il l’homme qu’il faut à la place qu’il faut ?

Bien qu’ qu’il est attendu avec un scepticisme total, notre réponse ne peut être affirmative car le nouveau venu passera généralement une année sans pour autant dévoiler les énigmes intrinsèques, aux pratiques et aux mystifications pouvant facilement abuser sa crédulité. A suivre.

L’IDEN DE TOUJOUNINE

DIDIYA O/ MOHAMED O/ DIDIYA